VALEURS LIMITES RF RECOMMANDÉES

Les documents de référence sont le rapport BioInitiative 2012 (conclusion), les valeurs recommandées par l'institut allemand de "Baubiologie", la résolution n°1815 du Conseil de l'Europe, et EUROPAEM (European Academy for Environmental Medicine).

Concernant les valeurs maximum recommandées en conclusion par le rapport BioInitiative 2012 elles sont de 300pW/cm2, donc 3µW/m2. 

En V/m cela donne 0.033V/m avec ce convertisseur ci-dessous :

Ce qui est nommé "PFD" signifie "Power Flux Density" 

c-à-d "densité de flux de puissance", exprimée en W/m2

[V/m] = ([W/m2] * 377)^0.5
[W/m2] = ([V/m]^2) / 377

Attention en utilisant ce convertisseur à sélectionner les bonnes unités pour le PFD : µW/m2, W/m2, mW/cm2

Dans les documents de référence on trouve en effet fréquemment des unités différentes, V/m, W/m2, dBm... Voici donc une TABLE DE CONVERSION 

TRADUCTION : Par mesure de précaution en matière de santé publique, une réduction par rapport à la recommandation BioInitiative de 2007 de 0,1 µW / cm2 (un dixième de microwatt par centimètre carré. équivalent à 0.6V/m) pour le RFR cumulatif en plein air jusqu'à trois ordres de grandeur d'amplitude inférieure (dans la plage de faible nanowatt par centimètre carré) est justifiée.

Un repère scientifique de 0,003 µW / cm2 ou de trois nanowatts par centimètre carré pour le «niveau d'effet observé le plus bas» pour le RFR est basé sur des études au niveau des stations de base de téléphonie mobile. On appliquera une réduction d'un facteur dix pour compenser l'effet d'exposition à long terme, pour fournir une marge de sécurité, ou pour les enfants, en tant que personnes particulièrement sensibles à l'électrosmog, donne une limite préventive de 300 à 600 picowatts par centimètre carré. Cela équivaut à 0,3 nanowatts à 0,6 nanowatts par centimètre carré comme un niveau d'action raisonnable et prudent pour l'exposition chronique à un RFR pulsé [300pW/cm2 = 0.033V/m].

Ces niveaux devront peut-être changer à l'avenir, à mesure que de nouvelles et meilleures études seront complétées. Nous laissons de la place pour l'avenir aux études qui  pourraient abaisser ou augmenter les «niveaux d'effets» observés aujourd'hui et nous devrons être prêts à accepter de nouvelles informations comme guide pour de nouvelles actions de précaution.

Les valeurs limites données par l'institut de "BauBiologie" en Allemagne sont les suivantes :

  • Pour être dans la catégorie "Aucune anomalie", il faut être en-dessous de 0.006V/m (=0.1µW/m2). 

  • Pour être dans la catégorie "Faible anomalie", il faut être en-dessous de 0.043V/m (=5µW/m2)

Valeurs limites recommandées par Carl de Miranda dans son livre "Réduire les ondes électromagnétiques, c'est parti" :

Valeurs limites recommandées par EUROPAEM

 

Quelques valeurs de conversion utiles :

1000µW/m2 = approximativement 0.6V/m

100µW/m2 = approximativement 0.2V/m

25µW/m2 = approximativement 0.1V/m

10µW/m2 = approximativement 0.06V/m 

1µW/m2 = approximativement 0.02V/m
0.1µW/m2
= approximativement 0.006V/m

VALEURS LIMITES OFFICIELLES (SUISSE)

Valeurs limites officielles en Suisse, données par l'Ordonnance sur le Rayonnement Non-Ionisant (ORNI)

NOTE : dans le cas d'émetteurs radio par exemple, les limites sont différentes : 8.5V/m pour les émetteurs à ondes longues et moyennes, et 3V/m pour la FM (88-108MHz).

IMPORTANT: toutes ces limites ne concernent que les valeurs d'ÉMISSION d'une station (antenne) et cela autorise à avoir plusieurs émetteurs qui irradient le même point.

On parle alors pour ce point de valeurs d'IMMISSION (voir ci-dessous), qui sont bien plus élevées.

Lorsqu'on a plusieurs antennes qui rayonnent sur le même point, on parle alors pour ce point de valeurs d'IMMISSION

Nous avons 61V/m pour les fréquences du 3G/4G et du WiFi, et par calcul on obtient 41V/m pour la 2G à 900MHz.

On constate que les valeurs maximales données par l'ORNI sont sans commune mesure avec les maxima donnés par le rapport BioInitiative 2012 qui recommande une valeur 1'800 fois inférieure, et les valeurs recommandées par l'institut allemand "Baubiologie" (biologie de l'habitat) qui préconise une valeur 10'000 fois inférieure.

Ceci vient simplement du fait que les valeurs de l'ORNI sont purement basées sur les effets thermiques (échauffement) des ondes dans les tissus, alors que les valeurs BioInitiative et Baubiologie sont déterminées par les effets biologiques.

Stations de base pour téléphonie mobile et raccordements sans fil (WLL)

DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

© 2015-2019 by Olivier Bodenmann - ELECTROSMOGTECH

  • Facebook Social Icon

Tél 078 682 3266