Mon nom est Olivier Bodenmann, né à Vevey en 1957. Ingénieur électricien EPFL de formation, trente ans d'industrie, je me suis intéressé au problème de l'électrosmog dès 1997 et j'ai ensuite développé des méthodes d'intervention inédites et peu coûteuses pour le réduire au maximum. Habitant à peu de distance d'une antenne de téléphonie mobile, j'ai commencé par assainir mon propre lieu de vie, avec plein succès. Mon but est maintenant de mettre cette connaissance et ces techniques à disposition de tous, et de diffuser au maximum ces informations au plus grand nombre, et de permettre ainsi de vivre au mieux dans le monde "connecté" actuel.

QUI SUIS-JE ?

Mon but

Vous pouvez voir dans les pages de ce site (PRINCIPES, ELECTROSMOG, QUE FAIRE, WIFI SOLUTIONS) que je vous donne déjà gratuitement beaucoup de conseils et techniques applicables par vous-même.

Cependant les ondes électromagnétiques sont un vaste domaine et cette connaissance ne s'improvise malheureusement guère. Du fait de ma formation d'ingénieur EPF d'une part, et de ma longue pratique dans le développement de systèmes sans fils dans l'industrie chez Logitech SA durant plus de quinze ans d'autre part, je suis bien évidemment à l'aise dans ce monde invisible des ondes.

Certaines opérations nécessaires à la réduction de l'exposition aux ondes EM demande cependant d'être un tant soit peu à l'aise avec la technique. Il se peut donc que vous ne vous sentiez pas à l'aise de faire ce travail vous-même, c'est pourquoi je vous propose de vous aider. Mon aide peut se limiter à une expertise, ou également inclure la mise en oeuvre de solutions pratiques : suppression de rayonnement d'appareils, nouveaux câblages, blindages, achat et installation de certains appareils de remplacement à bas coût (téléphone sans fil, WiFi, etc).

Etant également coach de vie, je veillerai à ne pas vous inquiéter inutilement ! Le but n'est pas d'entrer dans une psychose à propose de ces ondes, comme beaucoup malheureusement le font, mais simplement d'assainir une situation autant que possible, puis pallier au reste par d'autres moyens. Les nouvelles technologies en matière de communication ont changé notre monde de manière irréversible, et se battre là-contre est complètement improductif en plus d'être impopulaire. Néanmoins, il est possible d'utiliser ces technologies de manière raisonnable, en évitant au maximum les effets négatifs, sans basculer dans l'addiction comme c'est le cas pour beaucoup d'entre nous.

 

La société actuelle est dans une recherche incessante de "toujours plus" : toujours plus vite, toujours plus de puissance, toujours plus, toujours plus... Preuve en est l’introduction de la 5G ! (infos ici). Cela touche à l'absurde car on va devoir rajouter des antennes supplémentaires pour obtenir des vitesses de transmission de données sans commune mesure avec ce qu'un appareil de téléphone mobile est capable d'utiliser ! Le fait d'être toujours "connecté", toujours disponible, contribue à faire perdurer cet état d'esprit de "toujours plus". Il est possible d'adopter, sans inconvénients majeurs, des comportements qui aideront à aller dans un sens de "moins" : moins de connectivité permanente, moins d'ondes, et plus de tranquillité d'esprit. 

 

Cette "hyperconnectivité" actuelle est un syndrome maintenant reconnu officiellement comme une addiction. Elle s'accompagne de divers troubles qui s'additionnent aux troubles générés par les ondes électromagnétiques elle-mêmes. Ces troubles sont d'ordre aussi bien physiques que psychiques : problèmes posturaux (douleurs dorsales et dans la nuque), problèmes de vue, et d'une manière générale, problème de dépendance psychique à cet état "hyperconnecté". Voir en ce sens la page HYPERCONNECTIVITÉ.
 

© 2015-2019 by Olivier Bodenmann - ELECTROSMOGTECH

  • Facebook Social Icon

Tél 078 682 3266