Rechercher
  • Olivier Bodenmann

5G : Conférence à Chexbres le 11.12


La 5G n'est pas ce qu'on vous dit ! Elle présente des risques quasi certains pour la santé, selon des études scientifiques dont nous parlerons brièvement.

Selon les informations officielles, la "5G" nous promet un réseau ultrarapide, mais à quel prix? Celui d'une irradiation massive de la population. Davantage d'antennes, davantage d'émissions, davantage de pollution et de gaspillage de matières premières, par ailleurs récoltées au mépris des droits humains. TROIS MILLIARDS d'appareils à la poubelle !

Des dizaines de millions d'antennes à construire, sans compter cent milliards d'"objets connectés", la 5G est aussi une porte ouverte à une surveillance généralisée. Et l'utilisateur moyen de smartphone ne verra guère la différence, le réseau 4G étant déjà suffisamment rapide.

Pourquoi vouloir toujours plus ? Notre planète n'en peut plus!

Ni les effets de cette augmentation des rayonnements, ni les effets des basses fréquences dues à la transmission des paquets de données n'ont été étudiés du point de vue des effets biologiques.

Selon de nombreuses sources scientifiques indépendantes, ces effets sont nocifs pour la santé et pour l'environnement: altération de l'ADN et risque de cancer, ainsi que décrit dans une patente Swisscom (!) n°WO/2004/075583. C'est déjà le cas avec la téléphonie 2G/3G/4G, mais avec la 5G cela empirera.

Les effets biologiques des ondes électromagnétiques sont aujourd'hui avérés et apparaissent à des niveaux bien inférieurs aux normes officielles (oui, même les normes suisses !)

#Conférence5GYverdon #Chexbres #11décembre2019

91 vues0 commentaire